Rigatoni à la bolognaise !

Étiquettes

, , , , , , , , ,

bolognaise vegan

Hello les choux,

Comment allez-vous ? Comment s’est déroulé votre week-end ? De mon côté, ce fut un week-end découverte en Normandie pour fêter l’anniversaire de l’oncle de mon monsieur. Piouh, je ne comprends pas comment je n’y suis pas allée plus tôt ! C’est vraiment une région magnifique. D’ailleurs, je vous posterai une nouvelle vidéo de ce week-end sur ma chaîne YouTube.

Niveau temps, nous avons vraiment eu beaucoup de chance, il a fait vraiment très bon et j’étais juste émerveillée par les eaux de la baie du Mont Saint-Michel qui cognaient contre les murs de pierres. C’était la douche assurée mais c’était trop beau !

Aujourd’hui, je vous partage une nouvelle recette de ma sauce bolognaise. Celle-ci est plus fournie, je la fais quand j’ai envie que ma sauce soit plus riche en légumes. Elle est terrible évidemment et tout aussi bonne que la version classique. Cette semaine, il va apparement faire chaud à Bruxelles, mais quand il a plu toute la journée et qu’il a également fait bien gris…un bon plat de pâtes c’est juste ce qu’il me faut !

Ingrédients :

  • Un paquet de seitan haché (200 gr) bio
  • 3 boîtes de tomates en cubes bio
  • 1CS d’huile d’olive bio
  • 1 oignon bio
  • 1 cube de bouillon de légumes bio
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 carottes bio
  • 4 grands champignons bruns bio
  • poivre

Préparation :

  1. Faire bouillir de l’eau dans une casserole et cuire vos rigatoni comme indiqué sur le paquet.
  2. Dans une poêle anti-adhésive, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive
  3. Une fois les oignons devenus transparents, ajouter le seitan haché. Faire revenir quelques minutes.
  4. Ensuite, ajouter les carottes coupées en morceaux. Vous pouvez mettre un léger fond d’eau pour éviter que tout ne colle.
  5. Ajouter les champignons découpés en morceaux. Laisser cuire.
  6. Une fois les légumes quasi cuits, ajouter les boîtes de tomates en cubes, le laurier, le cube de bouillon et le poivre.
  7. Laisser mijoter le tout pendant au moins 30 minutes.
  8. Servir chaud sur vos pâtes.

Bon appétit🙂

Curry de légumes et lait de coco !

Étiquettes

, , , , , , , , ,

Curry légumes coco vegan

Hello mes choux,

Comment allez-vous ? Ouiii je sais ça fait quand même un petit temps que je n’ai pas publié d’article, mais j’ai vraiment de bonnes raisons ! Tout d’abord, j’ai eu du mal à me remettre de mon weekend crevant à Rome, il y a 2 semaines. J’ai eu besoin de me retrouver et surtout…de dormir !! Ensuite, j’ai enchaîné avec ma formation Zumba de deux jours non-stop de danse…je peux vous dire que je l’ai senti passer le weekend à 12 heures de danse ! Du coup, j’ai également eu besoin de me reposer un max. Mais, bonne nouvelle, je suis enfin instructeur Zumba et je donne cours tous les mardis dans ma salle de sport ! Enfin, je travaille sur l’embellissement de mon blog, et ça me prend aussi du temps mine de rien.

–> Je vous invite à découvrir ma dernière vidéo YouTube où je vous montre mon sac de courses bio et vegan !

Un soir en rentrant du boulot, j’étais désespérée en voyant certains légumes dans mon frigo sur le point de dépérir. Ni une, ni deux, j’ai décidé d’en faire un curry de légumes hyper réconfortant, pleins de saveurs d’ailleurs. Parfait pour terminer une journée !

Depuis que j’ai déménagé, je suis d’humeur à rester posée chez moi, à créer des recettes et à profiter des instants rares avec mon monsieur. Je vous rassure, ma vie sociale va bien mais je ne sais pas si c’est l’actualité du moment qui me change et me fait chérir encore plus les personnes qui m’entourent au quotidien. Bref, ce plat fut une réussite, le monsieur a adoré !

Ingrédients :

  • 2 oignons
  • 3 carottes
  • 1 très grosse tomate coeur de boeuf
  • 2 CS d’huile d’olive
  • 2 poivrons rouges
  • 3 gros champignons bruns
  • 210g de petits poids surgelés
  • 1 courgette jaune
  • 1 brocoli
  • 250 ml de lait de coco
  • 4cm de gingembre frais
  • Sel
  • 1 à 2 CS de curry doux
  • Portion au choix de riz basmati

Préparation : 

  1. Faire bouillir de l’eau dans une casserole pour le riz basmati. Le cuire comme indiqué sur votre paquet.
  2. Dans une poêle anti-adhésive, faire chauffer l’huile d’olive et faire revenir les oignons.
  3. Ajouter la tomate coeur de boeuf coupée en morceaux, ainsi que les petits pois. Laisser mijoter en remuant de temps en temps.
  4. Ensuite, ajouter les carottes, le brocoli et les poivrons coupés en morceaux. Bien mélanger et laisser mijoter à nouveau.
  5. Une fois que le tout commence à bien cuire, ajouter la courgette découpée en morceaux et les champignons coupés également en morceaux. Laisser mijoter le tout.
  6. Une fois la préparation cuite, ajouter les épices et finir avec le lait de coco.
  7. Laisser mijoter environ 2 minutes.

A déguster bien chaud avec une portion de riz basmati !

YouTube News : recette de mon houmous maison !

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Recette-houmous-healthy

Hello mes choux,

Comment allez-vous ? Demain, c’est le grand départ pour moi, je vais enfin voir Bruce Springsteen en concert au soleil ! Je réalise pas trop en fait. C’est un peu bizarre…Je suis doublement contente puisque j’ai appris qu’en première partie ce sera Counting Crows…juste un groupe que j’ai toujours voulu voir !

Aujourd’hui, je vous partage la recette de ma nouvelle vidéo YouTube : mon houmous maison ! Ca fait un bail que je devais la poster mais j’ai eu des soucis techniques avec mon logiciel de montage…ça n’a fait que tout décaler !

Ingrédients :

  • 250g de pois chiches
  • 2 gousses d’ail
  • 4 c.c de Tahini bio
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 1 c.c de paprika
  • 1 c.c de curry
  • 1/2 c.c de cumin
  • 1/2 CS de persil
  • sel, poivre
  • 20 ml d’eau

Préparation : 

  1. Rincer les pois chiches et les cuire entre 45 minutes – 1 heure.
  2. Une fois cuits, les faire refroidir dans un bol d’eau froide.
  3. Frotter entre vos mains les pois chiches afin de retirer la peau (appelée tégument)
  4. Une fois cette étape fastidieuse terminée, les placer dans un mixeur.
  5. Ajouter toutes les épices et mixer à fond.
  6. Pendant la phase de mixage, ajouter l’eau. Vous pouvez en ajouter plus selon la texture que vous souhaitez avoir. Personnellement, je l’apprécie quand il est très compact🙂
  7. Servir dans un récipient en verre.
  8. Se conserve environ 1 semaine au frais.

Bon appétit🙂

Mes bonnes adresses pour acheter slow !

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

apple computer

Hello mes choux,

Comment allez-vous ? De mon côté tout va bien, j’ai juste besoin de m’organiser un peu plus maintenant que j’ai le boulot en plus. Du coup, ce weekend, j’ai profité du soleil qui a enfin pointé le bout de son nez, et j’ai fait un programme complet pour être bien organisée niveau YouTube, blog et autres collaborations possibles. Là, je sors d’une séance de sport intense, je reprends la zumba et cette semaine mes cours collectifs. Ca fait un bien fou !! Je suis en mode « je récupère mon cardio » et aussi je renforce toujours mes muscles de la cheville avec ma proprioception. En fait, je me rends compte que ce n’est pas ma cheville qui souffre mais plutôt ma jambe qui n’a pas été sollicitée de puis longtemps. Mais bon, comme dit ma kiné, un sportif récupère toujours plus rapidement. Donc ça me rassure héhé !

Aujourd’hui, je vous partage différentes adresses où j’aime acheter mes produits  cosmétiques responsables, bio, slow et vegan ! Je sais qu’il existe de nombreuses adresses, mais je parlerai que de celles qui m’intéressent réellement et vers lesquelles je retourne toujours et qui surtout ne me déçoivent jamais ! Généralement, en ce qui concerne  la cosmétique, je trouve souvent mon compte en ligne plutôt qu’en magasin.

Dernièrement, j’ai quand même acheté mon savon Olila au magasin « Bio Vrac » près de chez moi, et je dois dire qu’il y a quelques produits sympas. Sinon, j’opte pour Séquoia qui possède une rayon cosmétique assez large et varié ! Et puis, n’oublions le favoris : végasme !

logos magasin bio en ligne

#Ayanature : c’est un de mes favoris. Tout d’abord, la livraison est rapide et à la réception du colis, j’ai eu droit (comme tout le monde) à un petit de mot de la part d’Ariane. Elle réalise un e-shop de plus en plus complet. Les avis des consommateurs sont réellement utiles dans le processus de décision. Ce que j’apprécie aussi c’est que depuis peu, il y a une catégorie « vegan » qui regroupe tous les produits cosmétiques certifiés « vegan ». Juste trop pratique ! J’adore réellement ce site !

#slow-cosmétique : Ah ! Autant vous dire que le site de slow cosmétique est fait pour les addicts aux produits 100% slow et locaux ! J’adore me balader dessus. Il faut dire qu’il y a un choix assez large concernant les huiles végétales. Le seul hic me concernant c’est le prix des frais d’envoi. En fait, comme les produits proviennent de différents producteurs, et bien il y a à chaque fois, pour chacun d’entre eux, des frais d’envois. Et honnêtement, je vous parle de mon expérience personnelle, ça m’est arrivé d’en avoir pour 23€ de frais…autant vous dire que ça refroidi directement ! C’est encore le seul bémol que je trouve à cette boutique en ligne. Mais en tout cas, je découvre de belles marques transparentes et avec de belles valeurs, et ça c’est top !

#mademoisellebio : une boutique en ligne aux couleurs « girly« . Elle propose un large choix de produits et surtout en maquillage ! Par exemple, je l’aime beaucoup car c’est sur ce site que je me procure les produits « Couleur Caramel ». La gamme dans cette marque est assez diversifiée ! Ensuite, j’ai également trouvé beaucoup plus de parfums et brumes parfumées bio sur cette boutique !

#Greenweez : ce site fait partie des grands dans la blogosphère (comme d’autres cités plus haut) mais je l’apprécie surtout lorsque j’ai envie d’acheter des produits comme les crèmes solaires, je trouve que le choix y est bien large ! Enfin, ce que j’aime aussi avec cette boutique c’est la catégorie « cosmétique à faire soi-même » où l’on peut se procurer des ustensiles et produits de bases à bons prix ! C’est un peu mon alternative à Aromazone, chez qui je ne vais plus trop d’ailleurs car j’ai été déçue par la qualité des gels d’aloe vera et des hydrolats.

#Fleurance Nature : à la différence des autres sites mentionnés précédemment, ce site en ligne ne vend que des produits de la marque « Fleurance Nature ». Mais, je ne pouvais pas ne pas le mettre. Les produits ont pour la plupart une composition top et le shampoing doux à l’hamamélis me fait trop trop de l’oeil depuis des mois !!!

#Boutique Vegan : la réputation de ce site pour les connaisseurs n’est clairement plus à faire. Honnêtement, ce site je l’utilise surtout pour la bouffe ahaha ! Mais, je suis clairement tentée d’acheter des cosmétiques sur ce site, tout simplement parce qu’il y a un tas de marques que je connais pas et que je n’ai pas forcément vu ailleurs ! Je parle particulièrement de la marque « Beauty Without Cruelty » ou encore la marque « Pacifica ».

#Ecocentric : cette boutique m’est intéressante particulièrement pour les produits de la marque « RMS Beauty », que je n’ai pas trouvé ailleurs. Je trouve cette boutique top pour découvrir ce qui se fait en cosmétique dans les pays anglo-saxons.

#Biodidoo : récemment, j’ai découvert le site « Biodidoo » que déjà je trouve trop mignon de nom. Ce que j’ai aimé sur cette boutique c’est la section « Slow Cosmétique » qui permet directement de se concentrer sur les produits qui nous intéressent !  Le choix n’est pas hyper large mais, j’adore déjà cette boutique parce qu’elle revend les baumes déodorants « Clémence et Vivien » qui me font également de l’oeil depuis des mois, et que je compte bien acquérir prochainement !

#MondeBio : bon…ici aussi c’est un site en ligne très connu, mais très bien fait ! Il faut dire que cette boutique ressemble à bien d’autres boutiques en ligne précédemment citées. Cependant, pour certaines marques, je trouve que parfois il y a plus de choix. Je pense par exemple aux marques Benecos, Zao, Lavera et Santé.

#LoveLula : cette boutique, je l’ai découverte grâce à la belle Friendly Beauty. Je cherchais depuis longtemps des serviettes démaquillantes lavables et c’est sur ce site que je les ai trouvé ! Les produits vendus sur cette boutique, je ne les ai trouvé nulle part ailleurs ! Ca va de la marque assez connue aux produits à petite échelle à la composition incroyablement propre ! J’ai également flashé pour les produits de chez « Lyonsleaf », « PureChimp » et de chez « Balm Balm ».

#Sebio : alors cette boutique, j’en suis fière puisqu’elle est belge. C’est LE bébé au sein de cette liste. J’adore naviguer de page en page sur ce site. Je suis vraiment fascinée par Sebio. Ils vendent des produits que je cherchaient depuis longtemps. Ils vendent aussi des bijoux en pierres précieuses qui sont juste trop trop beaux. En gros, je pense que c’est THE lieu maléfique pour moi et mon portefeuille !

J’espère que cet article vous aura plu les choux et qu’il vous aura donné des idées où aller acheter des produits plus responsables des animaux et de l’environnement. Si vous avez vos petits endroits favoris sur la toile et ailleurs, n’hésitez pas à partager tout ça en commentaires🙂

Conseils : mes premiers gestes eco-friendly !

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Hello les choux,

Depuis quelques mois maintenant, j’ai modifié mes habitudes de vie pour diminuer mon impact écologique. Avec le monsieur, nous avons donc décidé de diminuer nos déchets via des gestes simples et qui se sont avérés économiques ! Evidemment, je suis loin d’être une experte en la matière, je continue à apprendre, mais je dois quand même dire que je me débrouille pas trop mal !

  • Adieu les bouteilles d’eau en plastique, bonjour la Brita :

bouteille plastique eco-friendly

Et oui, certains dans mon entourage le savent déjà, mais je suis très difficile en matière d’eau. Depuis toujours, j’ai consommé de l’eau en bouteille bien cher. Comme je consomme entre 2-3 litres d’eau par jour, je ne vous raconte pas non plus la facture par mois rien qu’en bouteilles d’eau ! De plus, j’ai toujours détesté l’eau du robinet, elle a vraiment un goût particulier que je ne supporte pas. Dans notre démarche éco-responsable, mon monsieur m’a donc demandé d’arrêter de consommer de l’eau en bouteille sachant que nous en avons à notre disposition à la maison. Nous avons donc opté pour un compromis en achetant la fameuse carafe à filtre : la Brita. Que dire…cette carafe a changé ma vie. Je trouve qu’il y a une réelle différence de goût entre l’eau provenant directement du robinet, et l’eau provenant de la Brita. Les seuls coûts proviennent de l’achat de la carafe et de l’achat des filtres qu’il faut changer tous les mois. Mais honnêtement, comparé à nos dépenses en eau auparavant…nous avons réellement fait des économies, et puis nous respectons aussi un peu plus la planète.

>> Article intéressant à lire sur l’impact du plastique sur l’environnement et sur l’écosystème <<<

A présent, mes yeux sont justes trop attirés par la gourde Brita. Elle me fait de l’oeil depuis bien longtemps et surtout, elle est dans ma wishlist depuis trop longtemps également. Elle est juste trop pratique pour le boulot, le sport, etc. Ca m’arrive souvent d’être dans des endroits où il n’y a que de l’eau du robinet, je dois vraiment me la procurer !

  • Le vrac  : mon nouvel ami !

Aaah le vrac ! Je suis devenue une vraie adepte. Je pense qu’opter pour le vrac c’est un des meilleur geste éco-responsable. Encore une fois, le nombre de produits qui sont emballés avec du plastique alors que cela n’est absolument pas nécessaire est dingue. Pour vous donner un ordre d’idée, voici les aliments que j’achète en vrac : légumineuses (lentilles, pois chiches, etc), pâtes, riz, fruits secs (dont mes dattes), noix, graines, légumes séchés (comme les tomates), beurres d’oléagineux (noisette, cacahuète, amande, cajou, tahini, etc), fruits, légumes, huile d’olive, vins et sucres.

En ce moment, j’ai aussi envie d’acheter toutes mes épices en vrac, mais je n’ai pas encore trouvé l’endroit idéal. Evidemment, j’achète le tout bio.

bienfaits vrac

Depuis que j’achète quasi tout en vrac, je vois un impact considérable concernant…mes poubelles ! Toutes poubelles confondues, nous avons réduit de moitié nos déchets. Avant le vrac, notre poubelle de déchets « normaux » était de 100L et aujourd’hui, nous sommes à 60L. Concernant les poubelles dédiées aux bouteilles, conserves et autres contenants…là le résultat est dingue :  1 poubelle par mois ! Concernant les déchets style papier, là aussi ça a bien diminué.

En ce qui concerne le « contenant de transport » de mes achats en vrac, j’utilise encore les sachets en papier marrons que l’on trouve un peu partout. Malheureusement, j’ai récemment entendu dire que ces papiers n’étaient pas recyclables. Et même, ça m’embête de devoir les jeter après mon utilisation. Du coup, j’ai envie de passer aux sacs à vrac réutilisables en tissu.

Voici les sacs à vrac qui me tentent beaucoup : 

>>> En coton bio <<<

>>> Les personnalisables <<<

A la maison, je stocke mes aliments dans des pots en verre de chez Ikea. J’aurais aimé pouvoir utiliser de vieux bocaux dénichés à droite et à gauche, mais honnêtement, les prix sont bien plus intéressants chez Ikea, et surtout les tailles des pots sont tops ! Pour l’instant, mes bocaux sont rangés dans un grand tiroir dans ma cuisine, mais j’envisage d’acheter une desserte ou un vaisselier spécialement pour mes jolis bocaux en verre🙂

Généralement, il est préférable de ne pas conserver vos aliments dans des boîtes en plastique car il y a un risque élevé de transfert de matières chimiques sur vos aliments.

  • Nettoyer sa maison de façon slow :

slow nettoyage maison

Mon monsieur et moi sommes très sensibles aux perturbateurs endocriniens qu’il y a dans les différents produits cosmétiques et ménagers. De ce fait, nous avons décidé du jour au lendemain de tout donner. Nous avons donc donné nos produits nettoyants conventionnels à notre entourage et nous avons opté pour des gestes slow.

En gros, nous utilisons un torchon pour nettoyer l’appartement, une serpillère Vileda avec le torchon qui est réutilisable et détachable pour le laver, du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, des huiles essentielles et une pierre d’argile blanche en cas de tâches tenaces.

Pour nettoyer la vaisselle, nous achetons le liquide nettoyant bio vendu en vrac dans notre magasin bio du coin.

Comme nous n’avons pas encore de machine à laver et de sèche linge (et oui ça coûte cher hein quand on vient d’emménager), nous utilisons ceux de ma tendre maman et du coup, les produits qui vont avec. Cependant, pour la suite, je suis tentée par les noix de lavage ou alors tout simplement en utilisant du savon de marseille liquide additionné d’huiles essentielles.

  • Limiter les déchets dans sa salle de bain :

slow cosmétique salle de bain

C’est un titre d’article que je vois souvent dans la blogosphère mais qui est évidemment d’actualité. Personnellement, j’ai déjà bien diminué mes déchets à ce niveau là, mais j’ai quand même quelques faiblesses notamment en ce qui concerne ma brosse à dents. Je vois pas mal de personnes se tourner vers des brosses à dents en bambou, etc. Honnêtement, s’il y a bien une chose que je chouchoute à mort c’est mes dents. Du coup, j’ai encore peur d’avoir des caries ou qu’une brosse à dents « standard » ne nettoie pas aussi bien mes dents qu’une électrique. Pour l’instant, je reste donc avec mon électrique et j’en suis vraiment contente.

Concernant le dentifrice, c’est un peu la même chose. Je continue d’utiliser des dentifrices contenant du fluor tout simplement parce que je pense encore que c’est utile pour protéger mes dents contre les caries. En revanche, j’opte une fois par semaine pour un dentifrice plus slow de la marque Weleda. Ca m’arrive aussi dans la semaine, d’ajouter une goutte d’huile essentielle de tea tree sur ma brosse à dents histoire d’équilibrer ma flore buccale.

Tendances d'Emma

Le plus gros pour moi a été la suppression du coton dans ma routine du visage matin et soir. Aujourd’hui, je jongle entre les carrés démaquillants lavables des Tendances d’Emma et les disques démaquillants lavables de chez Lamazuna. Honnêtement, je suis réellement conquise par les deux marques. Je compte d’ailleurs agrandir mon stock auprès de ces dernières. De temps en temps, je continue d’utiliser un coton, mais uniquement du FairTrade et c’est généralement pour retirer mon vernis, ou alors pour passer un peu d’eau micellaire sur mon visage quand je suis fainéante.

Comme vous le savez, j’ai également retiré tous les produits conventionnels dans ma salle de bain. J’utilise des savons saponifiés à froid pour le corps (sans emballage de préférence), j’aimerais également utiliser des shampoings solides et surtout celui de chez Lamazuna ! Je suis littéralement en extase devant ce shampoing !

Concernant l’hygiène intime, j’ai également opté pour des options plus slow via l’achat des produits de NatraCare. Je vous en parlerai en détail dans un autre article ! J’aimerais à fond utiliser la cup menstruelle, mais bon…je ne suis pas encore prête psychologiquement. Je suis une petite nature aha ! Mais, l’idée fait son chemin en tout cas.

  • Réutiliser au maximum certains contenants :

Ce point peut sembler futile mais je me rends compte que peu de personnes pense à réutiliser au maximum certains « contenants ». Par exemple, les sacs de courses réutilisables…vous aussi vous les oubliez sans arrêt ? Finalement, vous en rachetez à chaque fois faute d’oubli ? J’étais aussi dans votre cas mais j’ai fait des efforts. Quand c’est le jour des courses, nous mettons les sacs en évidence à l’entrée pour être certains de les prendre. Vous pouvez aussi en laisser dans le coffre de votre voiture, comme ça pas de risque d’oubli.

bocal verre vrac

Le système du vrac permet de développer la démarche eco-friendly à fond et, de ce fait, pousse les gens à conserver certaines choses que d’autres pourraient jeter comme les bouteilles en verre, les bocaux en verre, les caisses à vin en guise de rangement, les pots de confiture et pâte à tartiner pour conserver les préparations faites maison ou même à réutiliser pour les aliments en vrac, etc. Mine de rien c’est un moyen économique et écologique de recycler des contenants au lieu d’en acheter.

  • Eviter la surconsommation :

Il y a un certain temps encore, j’étais un exemple typique de la surconsommation ce qui veut dire que j’étais dans un processus d’achat constant et pour les mauvaises raisons ! J’étais surexcitée à la sortie d’un nouveau sac de ma marque préférée, j’achetais 5 bouteilles de brumes parfumées Victoria Secret, je faisais des courses de dingues au supermarché pour manger varié, etc. Bref, j’étais aux antipodes de celle que je suis et de celle que je souhaite devenir ! D’ailleurs, pour être honnête, rien que de m’en rappeler j’en ai extrêmement froid dans le dos.

Encore une fois et comme pour tout, j’ai donc eu mon déclic nécessaire à ce changement de comportement ! Depuis, je vis dans une optique minimaliste (même si évidemment comme n’importe qui, j’ai des moments de faiblesse, et en tant que blogueuse ce n’est pas non plus évident de ne pas trop consommer), j’essaye d’acheter ce que j’ai réellement besoin et non ce que je pense avoir besoin.

surconsommation

Par exemple, je fais mes courses pour la semaine en prévoyant des quantités raisonnables afin d’éviter le gaspillage alimentaire. Si fin de semaine mon frigo est vide, et qu’il ne reste que 3 tomates, pour moi c’est un bon signe ! Cet esprit minimaliste se prolonge aussi dans notre intérieur, mon appartement contient les meubles et les accessoires nécessaires pour « vivre normalement ». Il n’y a pas d’encombrement et mon état d’esprit est serein. Dans ma cuisine, j’ai décidé de n’avoir que le nécessaire (le minimum pour d’autres), je ne veux pas me retrouver avec 3 mixeurs identiques, avec 6 casseroles identiques, etc. Concernant les vêtements et autres accessoires, j’ai fortement calmé mon comportement. Il faut savoir que je suis une grande fan de baskets et pas n’importe lesquelles (les pires concernant les conditions de fabrication) : les nikes. Je n’ai pas jeté mes baskets et je continue de les porter car elles m’ont coûté beaucoup d’argent et bon, je ne peux pas non plus tout changer du jour au lendemain. Cependant, j’ai limité mes achats. Je vois cela comme quelque chose d’occasionnel. Pareil pour les vêtements, j’en achète que si vraiment j’estime que je n’ai pas ce qu’il faut dans ma garde-robe. D’ailleurs, j’aimerais commencer à acheter des vêtements responsables notamment via ces différents sites :

>>> Dressing Responsable <<<

>>> Ekyog <<<

>>> Misericordia <<<

Aujourd’hui, j’achète de manière plus conscientisée, plus responsabilisée. Je préfère m’acheter un vêtement, un sac, un produit ou autre un peu plus cher, mais juste un ! Là, j’envisage de m’acheter un sac à main et un portefeuille vegan (parce que mes MK me rendent tellement mal au plus le temps passe, je n’arrive plus à les porter).

Enfin, concernant la cosmétique, je dois dire que pour l’instant ça va, je craque de temps en temps mais ce n’est pas aussi violent qu’à l’époque. Evidemment, comme j’ai tout retiré dans mon coin maquillage, j’aimerais le remplir de bonnes choses assez rapidement. Mais, avec le monsieur, nous essayons d’utiliser un seul savon à la fois, un seul shampoing, etc.

  • Modifier ses moyens de transport :

vélo

Là aussi, j’ai toujours été une mauvaise élève. J’ai toujours préconisé la voiture, et ce pour tous mes déplacements. Aujourd’hui, monsieur va en vélo au travail, et parfois nous y allons ensemble et alors là nous faisons du co-voiturage (ce qui est mieux que de prendre deux voitures). Lorsqu’il s’agit de trajets courts et où je n’ai aucune pression niveau timing, alors j’opte la plupart du temps pour les transports en commun. Pour être honnête, les raisons pour lesquelles j’ai souvent décidé de prendre la voiture sont liées a mon passé. J’ai vécu une histoire dans les transports en commun, et depuis, c’est pas toujours évident d’un point de vu psychologique, mais je fais des efforts !

  • D’autres gestes que je souhaite adopter : 

Récemment, je suis tombée en amour avec les filtres à thé réutilisables et en coton du « Palais des thés ». Un bon moyen écologique et économique de consommer du thé en vrac ! Si cela ne vous tente pas, il existe aussi des filtres à thé jetables mais qui permettent d’éviter d’avoir des résidus dans votre tasse…chose qui m’irrite au plus haut point.

Enfin, de manière globale, j’aimerais acheter local en ce qui concerne ma vaisselle, mes vêtements, mes bijoux, etc. Essayer de découvrir des artisans locaux ou du moins proches de chez moi. J’aimerais me diriger vers des produits éthiques comme, par exemple, les bijoux de chez Treez où à l’achat d’un bracelet, un arbre est planté lors d’un projet de reforestation dans un pays du monde.

J’espère que cet article vous aura plu. J’ai surement oublié d’autres gestes que j’ai adopté ou que je souhaiterais adopter, mais l’essentiel en ce qui me concerne est là. Et puis, comme je le dis souvent : « baby steps » !

*Certaines des photos proviennent de Pixabay

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 585 autres abonnés