eclo champignon de bruxelles

Made in Belgium #1: à la découverte d’Eclo & Le Champignon de Bruxelles!

Hello les choux,

Aujourd’hui, je débarque sur la chaîne et sur le blog pour vous présenter ma nouvelle série « Made in Belgium » qui a pour objectif de mettre à l’honneur le 100% belge dans le domaine du végétal.

Il y a quelques semaines, j’ai eu le grand plaisir de me rendre aux caves de Cureghem à Anderlecht et de me lancer à la découverte d’Eclo, une ferme urbaine de micropousses, et du Champignon de Bruxelles qui produit des champignons à partir de drêches de bière. Deux activités bien de chez nous et que je suis fière de vous présenter. J’ai été chaleureusement accueillie par Quentin Declerck responsable du marketing chez Eclo.

eclo bruxelles

 

D’où vient Eclo et sa rencontre avec « Le Champignon de Bruxelles » ?

« Eclo » a été fondé par Quentin lors d’un voyage au Canada. C’était une période de sa vie où il se cherchait et c’est donc là-bas qu’il a commencé à faire pousser ses propres micropousses dans sa chambre, pour ensuite lancer une production sur les toits de l’Université de Montréal. Evidemment, au fil du temps, sa passion pour les micropousses s’est développée et surtout renforcée! Une fois de retour à Bruxelles, « Eclo » s’installe aux caves de Cureghem qui abritait déjà « Le Champignon de Bruxelles » et dont la chaleur dégagée par la pousse des champignons était complètement bénéfique à la production de micropousses.

En mai 2018, « Eclo » et « Le Champignon de Bruxelles » joignent leurs forces officiellement 🙂

eclo bruxelles

Qu’est-ce qu’une micropousse et en quoi est-ce différent des graines germées ?

Une micropousse est une version miniature d’un légume. Elle est consommée au début de sa croissance et est donc extrêmement concentrée en goûts et en nutriments. Saviez-vous qu’une micropousse peut renfermer 40 fois plus de nutriments qu’un légume ?

La différence avec les graines germées c’est qu’ici la graine n’est tout simplement pas consommée. J’ai eu la chance de goûter plusieurs variétés, « Eclo » en produit 15 différentes, et j’ai été conquise par la puissance de chaque micropousse. Un moyen de sublimer son assiette avec délicatesse et finesse. Chez « Eclo », vous aurez la chance de déguster de l’amaranthe rouge, du pois, de la mélisse citronnelle ou encore du shiso rouge et vert. La découverte d’un univers si intéressant et riche de saveurs.

Une récupération de l’énergie grâce aux champignons!

Durant ma visite chez Eclo, j’ai été tout simplement bluffée par cette vraie collaboration avec « Le Champignon de Bruxelles » quant à la récupération de l’énergie et du CO2. En effet, pour pousser, une micropousse a besoin tout d’abord de lumière (ici des lumières LED sont utilisées afin de réduire la consommation d’énergie) pendant quelques jours. Ensuite, elle a également besoin de chaleur (environ 20°). Cette chaleur est fournie grâce au développement des champignons dans une salle d’incubation. Enfin, une micropousse c’est aussi un besoin en CO2 afin de garantir sa photosynthèse, un CO2 naturellement présent grâce à la pousse des champignons.

Finalement, il s’agit de deux projets qui s’emboitent complètement minimisant la production de déchets et qui surtout favorisent une utilisation circulaire des ressources dégagées par la pousse des champignons!

 

le champignon de bruxelles

Qu’en est-il du Champignon de Bruxelles?

« Le Champignon de Bruxelles » c’est l’idée de faire pousser des champignons … avec de la bière et plus particulièrement à l’aide de drêches de bière qui est le résidu de brassage de l’orge dans la fabrication de la bière. « Le Champignon de Bruxelles » se trouve aussi dans les caves de Cureghem! Ces caves forment un environnement idéal pour la culture de champignons puisqu’ils ont besoin d’une température fraîche et constante pour transformer les drêches en…shiitake!

Ayant goûté ces shiitake, je peux vous dire que ce sont les meilleurs que j’ai mangé. Si vous me connaissez, vous devez alors connaître ma passion pour ce champignon ! Je trouve que dans un bouillon de miso pour ramen, les saveurs sont multipliées! Ce fut un régal et je pense me tourner exclusivement vers l’achat de ce champignon auprès du « Champignon de Bruxelles »!

Je vous invite à regarder mon interview/reportage sur « Eclo » et « Le Champignon de Bruxelles » qui est vraiment complémentaire à cet article!

 

champignon de bruxelles

Ce concept vous intéresse ?

Si cet article a titillé votre intérêt pour ces deux jolis projets, sachez que des visites des caves sont organisées. Une bonne idée de cadeau de Noël si vous avez un proche qui serait intéressé!

Pour le moment, les micropousses sont accessibles aux particulier sur commande (info@eclo.be) et j’espère qu’elles le seront aussi bientôt en magasin car ce projet en vaut vraiment la peine!

Concernant « le Champignon de Bruxelles », vous pouvez passer votre commande en ligne mais il me semble les avoir vu, entre autre, chez Färm 🙂

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter leurs sites et à les suivre sur les réseaux sociaux ! Ca a du bon de soutenir des entrepreneurs locaux 🙂

Vous pourriez également aimer...