Cuisine

Mes livres de cuisine du moment

IMG_7933

Hello mes petits choux,

Piouh que ça fait du bien de se poser, boire une bonne tasse de thé et me consacrer tranquillement au blog. Je sais le rythme est vraiment lent ici, mais je suis assez active ailleurs comme sur ma chaîne YouTube ou sur Instagram. Alors, n’hésitez pas à venir me suivre là-bas 🙂 Pour être honnête, ça m’a fait du bien d’un peu me déconnecter ces derniers temps, j’ai pris le temps de me soigner, de profiter de mes proches et surtout de récupérer de ma fatigue accumulée. Ce temps mort m’a aussi réveillé et m’a fait me rendre compte à quel point j’adorais mon blog et à quel point j’adorais écrire 🙂

Avec le retour des beaux jours, je suis dans une phase où j’ai envie de tester de nouvelles recettes, de marier différentes saveurs et surtout de me perfectionner toujours un peu plus en cuisine végétale.

Ces derniers mois, j’ai acheté 3 nouveaux livres de cuisine. J’en suis littéralement tombée amoureuse. Tout d’abord, les photographies sont tout simplement alléchantes et les idées de recettes stimulent réellement ma créativité.

IMG_7936

Le premier nouveau bébé dans ma bibliothèque s’intitule « Protéines vertes – La Bible » aux éditions Marabout. Je l’ai trouvé en fouillant dans une pile de livres mal rangés dans la librairie du coin, et je n’ai pas pu le quitter depuis.

Ce que j’aime dans ce livre c’est qu’il explique au début quelles sont les protéines, leur intérêt et comment remplacer la viande et le poisson. Je trouve que pour des débutants qui sont, par exemple, intéressés par le végétarisme, ce livre peut réellement leur apporter des clés et des idées de recettes.

Personnellement, je n’achète pas que des livres de recettes végétaliennes, je possède un peu de tout dans ma bibliothèque (qui en fait s’avère être des caisses à vin ahem…). Je ne suis pas fermée dans mes idées, et cela me permet de m’inspirer aussi pour la création de mes propres recettes. Evidemment, je possède plus de livres spécialement dédiés aux recettes végétaliennes et sans gluten puisque c’est comme ça que j’ai appris à comment remplacer certains aliments dans mes recettes, mais ce que je veux dire c’est que je n’ai pas jeter à la poubelle mes anciens livres de cuisine qui me sont toujours importants.

IMG_7938.jpg

Dans ce livre, j’ai adoré son aspect minimaliste dans la présentation des aliments. Il va droit à l’essentiel, il est sans chichis et tellement agréable à parcourir. Au niveau des recettes, il y a de tout: entrées, plats, soupes, desserts, etc. C’est un livre très complet qui pour chaque recette indique également le taux de protéines par portion (ce qui au début est d’une grande aide). Enfin, il faut savoir que ce livre ne propose pas de recettes végétaliennes et sans gluten, mais elles sont tout à fait adaptables sans prise de tête.

IMG_7940.jpg

Je vous présente une seconde merveille: « Smoothie Bowl – Les bols énergie » de Rebecca Genet aux éditions Marabout. Ce livre est juste visuellement splendide. Après, je ne vous cache pas qu’il m’a aussi foutu des complexes parce que la présentation raffinée et moi…ça fait réellement deux! J’adore me préparer un smoothie bowl le week-end (oui parce que le matin en semaine, je n’ai clairement pas le temps ni la patience de m’appliquer) seulement je suis une vraie quiche en présentation.

IMG_7944

Cependant, ce livre propose des idées d’associations très intéressantes et auxquelles je n’avais pas nécessairement pensé. J’apprécie aussi beaucoup ce livre parce qu’à la fin, il propose 3 recettes de granolas à faire maison qui sont souvent reprises dans les recettes tout au long du livre.

IMG_7945.jpg

Parmi les 3 livres, ce dernier est réellement le favoris de chez favoris: « Saveurs Vegan » de Ellen Frémont chez Larousse. Déjà, c’est une énorme bible qui pèse bien bien lourd, et c’est surtout le plus complet!

Le début du livre aborde toutes les problématiques alimentaires concernant le végétalisme. Il apporte de réelles informations pertinentes sur les bienfaits des végétaux et autres. Ensuite, l’index des recettes est tout simplement bluffant et tellement complet: recettes de bases, apéros, soupes, petit-déjeuner, salades, plats chauds, desserts et j’en passe. Pour moi, c’est 300 pages de bonheur végétal!

IMG_7948.jpg

Au niveau du type de recettes, vous avez réellement de tout. Vous pouvez opter pour une recette hors du commun comme pour une recette assez classique et qui fera plaisir à tous les coups.

La mise en scène des plats est tout simplement divine, ça donne envie d’atteindre un tel niveau! Sincèrement, c’est l’un de mes meilleurs achats (à part les livres de Marie Laforet héhé) que j’ai réalisé en livre de cuisine végétalienne. Pour tout vous dire, il y a des moments où je ne comprends pas pourquoi je ne l’utilise pas plus dans ma cuisine tellement il est bien fichu.

J’espère que cet article vous aura fait plaisir et qui sait donné envie d’acheter un de ces livres d’amour 🙂

Autres, healthy lifestyle

Le gluten, mon meilleur ennemi…

spike-1514034_1920

Hello mes choux,

Comment allez-vous ? Comment se passe votre week-end ? De mon côté, ça va…je me remets tout doucement d’un gros virus. Vu le nombre de personnes atteintes, c’était un peu inévitable de tomber malade! En gros, je me suis coltinée une sinusite assez violente, avec migraines, fièvre et nez qui ne s’arrête pas de couler ! Vive le nez rouge, le bruit du « snif snif » que je ne supporte pas d’entendre chez les autres, le sac à mains tellement rempli de mouchoirs usagés que tu n’en vois plus ton portefeuille et l’impression d’avoir les yeux qui vont sortir de ton crâne tellement tu as la tête comme un ballon de foot. Dans ces périodes de rhumes et autres, j’ai mes astuces slows. Je vous en ferai un article d’ailleurs!

Comme vous le savez déjà, j’ai été voir un naturopathe dernièrement parce que j’ai de gros problèmes de peau depuis maintenant 2-3 ans. J’ai essayé énormément de choses naturelles et non-naturelles. Mes principaux problèmes de peau sont: l’eczéma, la dermite séborrhéique au cuir chevelu (vive la glamour) et une acné persistante. Lorsque j’étais jeune, j’ai eu comme la plupart des adolescents une poussée d’acné qui, ensuite, a disparu en grandissant. Il y a 4 ans, mon acné est réapparu, et ce de façon assez violente! A l’époque, j’ai réussi à faire un lien avec mon allergie au lactose et mon acné violente. Une fois le lactose supprimé de mon alimentation, mon acné a nettement diminué. Cependant, l’acné n’a pas totalement disparu et n’avait pas vraiment de lien non plus avec mes périodes de menstruations (oui, j’ai tout analysé!!).

Enfin, je n’ai jamais eu d’autres problèmes de peau auparavant mise à part mon acné. Aujourd’hui, mon eczéma et ma dermite ne s’expliquent absolument pas, et sont apparus de manière très soudaine. Il faut également savoir que toute jeune, je souffrais de fortes douleurs au ventre et cela même après avoir supprimé le lactose de mon alimentation. Je parle au passé puisque depuis que je suis devenue végétalienne, je n’ai plus de douleurs au ventre, et plus aucun soucis intestinaux.

Comme tout le monde, je suis allée chez ma dermatologue pour mon eczéma et ma dermite au cuir chevelu (je vous laisse le soin de vous renseigner à ce sujet). Je n’ai obtenu aucune réponse quant aux causes possibles de ces soucis de peau. Les seules explications que l’on m’a donné sont: la dermite est certainement liée à mon stress et l’eczéma provient d’un contact avec mes chaussures (il est localisé au niveau des pieds). Au niveau de la prescription, j’ai reçu un shampoing à base de sulphate de sélénium (qui pue la mort et qui est une belle merde en boîte), une crème à base de cortisone (non merci!) et l’utilisation au quotidien du Dactarin en spray (ahem). Le shampoing m’a réellement sauvé sur le moment, j’ai vu mon cuir chevelu revivre, redevenir sain…sauf que si je ne l’utilisais pas régulièrement, la dermite revenait…vive la solution de camouflage! Je n’ai pas utilisé les autres crèmes et sprays recommandés, c’était impossible pour moi!

Dernièrement, les choses allaient mal niveau peau et je n’en pouvais tout simplement plus d’utiliser ce shampoing horrible et de subir mes autres problèmes de peau. J’ai donc été voir un naturopathe qui, à la suite d’un long entretien, a suspecté une candidose intestinale (pour faire court: une infection fongique liée à un dérèglement intestinale ne permettant plus à mon intestin de filtrer correctement les bactéries allant dans mon sang)! Mon naturopathe m’a donc donné un traitement naturel à suivre et divisé en 3 phases : une phase de drainage de la peau par la gemmothérapie, une phase de traitement de la candidose par la prise d’un traitement sous forme de gélules naturelles, et une phase de rééquilibrage de la barrière intestinale via la prise de probiotiques. En plus de cela, je prends des vitamines (Zinc et Oméga-3) qui sont bonnes pour les problèmes cutanés. Enfin, pour le traitement en surface des plaques, il m’a préparé un mélange d’huiles végétales et d’huiles essentielles assez puissant que j’applique régulièrement…et qui pour l’instant s’avère efficace.

Enfin, il m’a également expliqué que ce déséquilibre pourrait provenir de mes allergies/intolérances ayant alors endommagé et fragilisé ma barrière intestinale. Il m’a donc recommandé de ne pas consommer de lactose (ce qui est évidemment déjà le cas) ainsi que le gluten. Quand il m’a annoncé cela…mon monde s’est écroulé! Moi, grande amatrice de pâtes à la sauce tomate, moi italienne de sang et de coeur (« je suis ritale et je le reste dans le verbe et dans le geste » ahaha), …attendez! Il s’agit de ma santé non ? Pendant plusieurs semaines, j’ai donc analysé méticuleusement les effets du gluten sur mon corps. J’ai donc mangé principalement sans gluten, et j’ai incorporé du gluten de temps en temps sur ces semaines, pour voir l’effet que cela provoquait. Hallucinant ! Pendant les périodes sans gluten: aucune douleur au ventre, aucune migraine, pas de chatouillement, et surtout pas de somnolence !! Pendant les périodes avec gluten: incapable de me concentrer correctement, envie de dormir, somnolence violente, démangeaisons…! Autant vous dire que ma décision fut toute faite! Alors oui, ce sont de nouvelles habitudes à avoir, mais honnêtement ce n’est pas si compliqué. J’ai trouvé LA MARQUE de pâtes sans gluten très proche des pâtes au blé! Concernant le pain, je ne suis pas une grande mangeuse de pain en temps normal, donc bon…j’envisage de trouver ma recette maison et voilà. Après, il m’a fallu me renseigner sur les aliments contenants du gluten comme la semoule de blé, la bière, etc.

Finalement, si c’est pour aller mieux et pour ne plus avoir de problèmes de la sorte, je m’en fiche de ne plus devoir consommer de gluten. Pour l’instant, je suis dans la phase de drainage et je ne consomme plus de gluten, et j’ai l’impression déjà de retrouver une peau proche de la normale…mes démangeaisons ce sont calmées et sincèrement ça fait du bien! Ce qui m’a le plus ému, c’est lorsque mon naturopathe m’a dit que ce que j’avais pouvait être soigné! Qu’on allait trouver une solution…voilà pourquoi je suis sortie de là en pleurant car avant lui, on ne m’avait jamais parlé de guérison, mais, au contraire, que j’allais devoir vivre avec cela toute ma vie!

Cet article reflète mon expérience et en aucun cas je diabolise le gluten ou vous demande de ne plus en consommer. Mon message ici est seulement de vous montrer que parfois la médecine générale ne peut avoir toutes les clés à certains maux, que parfois ce qu’il y a en surface reflète quelque chose de bien plus profond. Evidemment, ne pensez pas à vous soigner seuls, pensez à toutes les possibilités existantes qui peuvent vous apporter des réponses. Et enfin, privilégions notre santé avant tout et ce bien avant les tendances, les plaisirs et autres! 

Cosmétique, healthy lifestyle

Nouvelle année: comment démarrer 2017 de façon slow?

hello-2017

Hello mes choux,

Bonne année 2017! J’espère que vous en avez bien profité et que vous êtes prêts à affronter 2017. Personnellement, j’ai un peu abandonné l’idée de faire une big liste de résolutions pour démarrer la nouvelle année. En fait, je préfère dédier cette année à un sujet particulier plutôt que de devoir rentrer dans les détails et finalement ne pas tenir mes objectifs.

Cette année 2017 sera « mon » année. J’ai enfin commencé à m’aimer un peu plus et j’ai dépassé certaines de mes peurs en 2016. J’ai écouté mon ambition et j’ai réalisé certains rêves qui me tenaient tellement à coeur. En 2017, je compte tout simplement être un peu plus égoïste et continuer à me réaliser tous les jours. J’ai encore plus d’ambition, de projets et de rêves. J’ai envie de me dépasser, de voyager et de vivre à fond ma vie sans avoir ce sentiment de passer à côté de cette dernière. J’apprendrai encore plus à m’aimer, à aimer mon corps et à me sentir belle telle que je suis. Je sais bien, cela peut sembler bizarre, mais sincèrement la vie est tellement courte pour se priver de belles choses. 2017 m’appartient et je ferai tout pour qu’elle soit encore plus à moi!

En attendant tout ça, je me remets doucement des abus des fêtes. Trop de bouffe, trop d’alcool et trop de manque de sommeil! Je partage avec vous différentes « astuces » que j’aime faire après cette période d’excès.

a-little-starstruck

#1 Je bois beaucoup d’eau: il n’y a pas de miracles, si vous voulez vous détoxifier des crasses emmagasinées durant les fêtes, le meilleur remède reste l’eau. Du coup, je consomme plus d’eau que d’habitude histoire de réguler mon corps de l’intérieur (environ 3 litres/jour).

#2 Les tisanes qui font du bien à l’estomac: qui dit repas de fêtes, dit aussi douleurs d’estomac et taux d’acidité supérieur à la normale! Abandonnez les medocs et optez plutôt pour des tisanes digestion à base de fenouil qui soulageront sur le long terme vos douleurs.

#3 L’eau citronnée: comme vous le savez déjà, je ne suis pas une grande adepte de l’eau citronnée pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ça me gave un peu de devoir faire cela chaque matin (vive la glandeuse aha). Enfin, ayant déjà des soucis d’estomac au quotidien, rajouter de l’acide ne m’enchante pas plus que ça. Cependant, après les fêtes cela peut être une bonne solution détox. Voici ma recette fétiche: 125ml d’eau chaude, 125 ml d’eau froide, 2 rondelles de citron jaune bio pressées, 1 c.c de gingembre frais haché. Mélangez le tout et dégustez cela tiède.

capture-decran-2017-01-02-a-15-39-49

#1 Make-up détox: je ne sais pas vous, mais après les fêtes, je n’ai qu’une seule envie c’est de laisser ma peau tranquille. Pendant cette période c’est normal de vouloir se faire belle, de se maquiller plus qu’il ne le faudrait. Malheureusement, la peau est traitresse et peut vous le faire payer les jours qui suivent. Je vous conseille donc de laisser votre peau en paix, de prendre soin d’elle au naturel et d’éviter le maquillage pendant plusieurs jours.

#2 J’opte pour des masques à l’argile: quoi de mieux que de se chouchouter en faisant un masque naturel à l’argile ? Personnellement, je réalise toujours un masque lorsque je vois que ma peau tire vers le gris et qu’elle devient terne. Pour cela, je vous propose une recette toute simple d’un masque à l’argile blanche: 1CS d’argile blanche en poudre, un peu d’eau florale au choix (pour ma part, c’est souvent à la lavande) jusqu’à obtention d’une pâte. Appliquez ce masque sur votre visage et votre cou. N’oubliez pas de l’hydrater à l’eau avec un spray lorsque les premiers signes de sécheresse du masque apparaissent! Rincez votre masque et terminer avec une huile végétale comme celle de jojoba ou de noisette.

#3 Je décongestionne mes yeux: les rondelles de concombre c’est bien, mais personnellement, je préfère opter pour une autre méthode. Pour diminuer les traces de fatigue, j’utilise des cotons imbibés d’eau florale de bleuet que je laisse agir pendant 10 minutes environ. L’hydrolat de bleuet est très réputé pour son effet décongestionnant mais aussi pour ses vertus lors de bobos aux yeux comme les orgelets par exemple.

#4 J’hydrate mes vilaines cernes: utiliser un anti-cerne hydratant est toujours appréciable. Comme d’habitude, j’opte pour mon produit fétiche de chez Weleda qui hydrate et adoucit cette zone tellement sensible. Une autre chose qu’il m’arrive de faire c’est de mettre de l’aloe vera en gel au frigo et de la mettre sous mes yeux. L’effet du froid décongestionne bien mes poches liées à la fatigue, et l’aloe vera hydrate en douceur.

capture-decran-2017-01-02-a-16-04-46

#1 Je pense à mon corps comme une machine: tant d’excès n’est pas bon pour votre peau, mais ce n’est également pas bon pour votre corps. Pour quitter cet état de léthargie après les fêtes, il est important de reprendre un mode de vie plus sain, et cela passe avant tout par ce qu’il y a dans votre assiette. Préférez les légumes verts, les bonnes graisses (comme l’avocat), les féculents (les pommes de terre sont bonnes pour votre santé par exemple), les fruits, les noix et les graines (le quinoa est une source riche en protéine). En gros, il est mieux d’éviter les produits transformés qui sont vidés de toutes vitamines et minéraux. Pensez aussi à conserver la peau de certains aliments qui est riche en vitamines. Continuez à vous faire plaisir mais de façon plus saine!

#2 Je pense aux jus frais et faits maison: les jus préparés maison sont une grande source de bonnes choses pour votre corps. C’est réellement un bon moyen de faire le plein d’énergie et de vitamines, tout cela condensé dans un seul verre!

#3 J’incorpore du vert: le simple fait d’ajouter un peu d’épinard à votre smoothie, ou même de la spiruline à ce dernier reste un bon moyen de prendre soin de soi et de se remettre doucement des excès des fêtes. Les ingrédients verts sont globalement bons pour votre peau, vos ongles, votre énergie et certains sont une bonne source de protéine.

capture-decran-2017-01-02-a-16-21-18

#1 Je reprends une activité physique: avant les fêtes, cela devient difficile de se tenir à un programme sportif surtout quand il y a des tas de préparatifs à faire. Une fois le nouvel an terminé, il est bon de reprendre une activité sportive que vous aimez! Transpirer c’est aussi un excellent moyen de se débarrasser des toxines et de retrouver une peau moins stressée. N’oubliez pas de choisir une activité dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Enfin, inutile de voir trop grand au risque d’être découragé!

capture-decran-2017-01-02-a-16-27-47

#1 Je vais dormir plus tôt: c’est ma bête noire! J’ai un très mauvais sommeil en général et les crises d’insomnies se font souvent sentir. C’est pour moi très difficile d’aller au lit tôt, mais j’essaye vraiment d’appliquer ce conseil. Je me dis que le simple fait d’être dans mon lit repose mon cerveau.

#2: Je me déconnecte avant d’aller dormir: nous sommes dans cette société hyper-connectée et cela n’est pas évident de se séparer de son smartphone ou même de son ordinateur. Je me rends compte que c’est parfois difficile de ne pas aller voir une dernière fois mes réseaux sociaux ou mes mails avant d’aller dormir. Finalement, je pense vraiment qu’il faut au moins une heure avant d’aller au lit se déconnecter histoire de passer surement une meilleure nuit!

#3 Je pense à me lever plus tôt: les vacances représentent souvent l’occasion de faire la grasse matinée, mais finalement, j’ai trop le sentiment de gaspiller une journée lorsque je me lève trop tard. Je me sens déphasée et au final je regrette. Réarranger son cycle de sommeil aide aussi à mener une vie plus saine et plus sereine.

J’espère que cet article vous aura plus mes choux. En attendant, je vous envoie des ondes positives pour votre nouvelle année 2017! Pensez à vous, épanouissez-vous…on a qu’une seule vie!

giusi4

Cuisine, healthy lifestyle

Rigatoni à la sauce bolognaise & parmesan / Végétalien

bolognaise vegan

Hello les choux,

Je vous partage ici la recette en détails de ma nouvelle vidéo sur ma chaîne. Une recette réconfortante comme j’aime, pleine de goûts et sans cruauté! Je vous partage aussi ma recette du parmesan végétalien, très répandue en fait sur la blogo.

Ingrédients:

  • 2CS d’huile d’olive
  • 2 oignons
  • 200g de seitan haché
  • Environ 800g de sauce passata
  • 4 feuilles de laurier
  • 2 c.c de bouillon de légumes en poudre
  • 2 c.c de sucre de fleur de coco
  • 1/2 c.c de cannelle en poudre
  • Sel d’Himalaya
  • Poivre

Pour le parmesan:

  • Une grosse poignée de noix de cajou
  • 2CS de levure de bière

Préparation:

  1. Dans une grande casserole, faire revenir les oignons dans l’huile d’olive.
  2. Ajouter les feuilles de laurier.
  3. Une fois les oignons transparents, ajouter le seitan et le faire revenir un peu.
  4. Ajouter la sauce tomate et faire bouillir environ 10 minutes.
  5. Ensuite, ajouter toutes les épices, bien mélanger et laisser cuire encore 10 minutes sans couvert pour que l’eau s’évapore.
  6. Pour le parmesan végétal, mixer les noix de cajou avec la levure de bière jusqu’à obtention d’une poudre fine.
  7. Servir chaud et saupoudrer de parmesan végétal.

Bon appétit ! 🙂

Cuisine, healthy lifestyle

Dhal onctueux de lentilles corail au lait de coco

dhal de lentilles vegan

Hello les choux,

Le froid approche, je le sens, mon nez devient congelé. Le chauffage est allumé, les plaids sont sortis et la théière ne fait que chauffer ces derniers jours. En ce moment, je ne savais plus où donner de la tête. La semaine dernière, je n’ai fait que travailler, aller au sport, manger et dormir en mode répétition sans guère profiter du reste et des autres. J’ai eu ces quelques jours de congés et ça m’a fait un bien fou. Je suis boosté au maximum, ma créativité est de retour aussi, du coup, je suis plus que motivée. J’en ai profité pour passer du temps avec mes proches mais aussi avec ceux qui nous ont quitté bien trop tôt. J’ai récupéré mes heures de sommeil, j’ai cuisiné, j’ai filmé et j’ai profité de la vie tout simplement.

Là…je suis sous le plaid occupée à vous rédiger ce petit article suivi d’un partage d’une recette réconfortante comme je les aime. Le monsieur se coupe les cheveux dans la salle de bain et moi je me laisse aller avec vous. J’ai souvent envie de lancer une nouvelle section ‘humeur’ sur le blog histoire d’avoir un endroit précis où vous partager mes états d’âmes. Ce n’est évidemment pas une idée nouvelle, beaucoup de blogueurs/blogueuses le font déjà. Je n’aime pas trop dévoiler sur ma vie mais j’aime quand même avoir cette proximité suffisante avec vous 🙂 Le partage quoi…sans tomber dans l’étalage de soi. Je médite encore sur l’idée mais je pense franchir le cap une fois que mon blog aura migré vers un autre hébergeur. Le projet est toujours là, mais bon je n’ai pas un portefeuille XXL et changer d’hébergeur et recréer le design du blog ça coûte des sous. Mais j’y crois, les contacts sont là, les idées sont en place, il ne reste plus qu’à…

L’automne et bientôt l’hiver riment avec plat chaud, réconfortant et crémeux. Je vous propose la recette de mon Dhal de lentilles corail au lait de coco. Cette recette est une tuerie et aimée de tous. Elle est facile à faire.

Ingrédients pour une grosse casserole:

  • 250g de lentilles corail
  • 1 oignon
  • 3CS d’huile d’olive
  • 1 courgette
  • 3 carottes
  • 1 patate douce
  • 3 pommes de terre
  • 1 navet jaune
  • 1 aubergine
  • 1 brique de lait de coco (250ml)
  • 5cl d’eau
  • 1 c.c de curry piquant en poudre
  • 1 c.c curry doux en poudre
  • 1/2 c.c de cumin en poudre
  • 1/2 c.c de paprika en poudre
  • 1 c.c de bouillon de légumes en poudre

Préparation: 

  1. Dans une grande casserole, ajouter l’huile d’olive et l’oignon coupé en petits morceaux.
  2. Une fois l’oignon devenu transparent, ajouter les carottes coupées en rondelles, la patate douce coupées en morceaux et l’aubergine coupées en petits morceaux. Remuer le tout.
  3. Ajouter le fond d’eau et toutes les épices. Remuer et couvrir.
  4. Une fois les ingrédients ramollis, ajouter tous les autres légumes coupés en morceaux. Bien mélanger régulièrement tout en laissant la préparation couverte.
  5. N’hésitez pas à ajouter encore un peu d’eau si ça colle trop.
  6. Une fois les légumes tendres, ajouter les lentilles corail préalablement rincées (pour retirer la saponine). Les faire revenir dans la préparation.
  7. Après quelques minutes, ajouter le lait de coco.
  8. Couvrir le tout et laisser mijoter environ 15 minutes (n’oubliez pas de remuer de temps en temps).
  9. Une fois les lentilles cuites. Retirer du feu et déguster bien chaud.

Bon appétit 🙂